Comment réussir à lâcher prise

lacher prise

Peut-être avez vous du mal à accepter que les gens puissent penser, agir ou parfois seulement être trop différent de vous?
Vous avez du mal à accepter de ne pas changer certaines choses ?
Si c’est le cas je suis au regret de vous informer que vous devez lâcher prise.
La bonne nouvelle c’est que cet article est fait pour vous.
Pour arriver à lâcher prise, il vous faudra premièrement avoir le déclic. Vouloir changer est une chose, changer en est une autre.

#1 Acceptez les choses tell qu’elles sont

Posez vous les questions suivantes:

-Qu’est ce que je peux contrôler?
-Qu’est ce que je peux influencer?

-Qu’est ce que je ne peux pas contrôler?
-Qu’est ce que je ne peux pas influencer?

Listez plusieurs exemples, vécus le jour même, ou simplement des choses qui vous font peur ou vous préoccupent.
La seconde phase est de lire attentivement vos écrits et y trouver un point positif. Cela peut être par exemple « Si je ne réagis pas (mal) à cette petite plaisanterie que l’on m’a fait, les gens vont se dire que je fais preuve d’autodérision » et c’est plutôt positif.
Ou encore « Si je n’essaye pas de le/la convaincre, peut être que la fois suivante il/elle voudra bien essayer ma méthode… »

Et ainsi de suite, il y a des milliers de cas de figure avec des contextes précis et des raisons de ne pas s’énerver, fuir, nier, bouder ou autre sont chaque fois en vous même. Il suffit de trouver en soi les ressources personnelles nécessaires.

Comment augmenter ma capacité à trouver en moi ces ressources?
Lisez des livres de développement de soi, des romans qui vous feront vous évader et apprendre de nouvelles choses.
Lisez les nouvelles de ce qui se passe dans le monde. Regardez un film ou documentaire qui se passe dans un pays lointain. En plus d’enrichir vos connaissances, vous allez pouvoir relativiser sur vos petits problèmes quotidiens.
En effet, des sujets comme la guerre, l’écologie, l’amour ou le crime vous aideront à relativiser la petite remarque que Jean de la compta vous a faite au sujet de votre retard de 2 minutes le matin même… Pratiquez ces activités de façon ponctuelles et dans le plus grand des calme.



2 – Développez votre sens critique et ne dévalorisez pas vos actions
La lecture et le cinéma vous y aideront. Mais vous devez automatiquement devenir plus critique envers vous même également. Il est une chose que vous ne devez pas oublier de faire lorsque vous vous critiquez : SASP = Situation Actuelle, Solution Proposée.
Il va s’agir de trouver une solution (ou même un point à explorer pour en trouver une) à une autocritique négative que vous vous êtes faite. Cela peut concerner tout les aspects de votre vie.

Par critique je n’attend pas que vous cassiez du sucre sur le dos du premier venu (ou le votre dans certains cas), mais que vous développiez cette faculté de curiosité analytique.
Chez les autres, regardez les cardes et la déco, puis amusez vous à parcourir dans votre tête les détails que vous n’aviez pas remarqué la fois précédente.

Parlez en votre seul nom « je » et non « nous » Cela favorisera votre capacité à assumer, ça vous fera grandir et avoir « gout du risque », il s’agit d’une capacité à prendre des décisions comportant un risque.

Que cela va t’il changer? Le fait de mieux vous affirmer va vous aider à vous sentir moins frustré de ne pouvoir pas changer ou influencer une situation qui vous dépasse.

Ayez une vision positive de ce que vous faites. Débarrassez vous du sentiment de culpabilité qui vous envahi parfois et faites la paix avec vos actions. Je vous invite à lire mon article sur la confiance en soi et si le mal être est plus profond, peut être avez vous besoin de consulter un spécialiste de l’accompagnement.

#3 – Ecrivez

Ecrire est une bonne thérapie contre la gestion du stress, le manque de confiance en soi et pleins d’autres choses négatives. Prenez une feuille de papier, repensez à votre journée et listez les choses qui vous préoccupent, ou écrivez simplement vos pensées, dessinez, faites votre plan d’action, gribouillez, etc.

Parfois le fait d’écrire les choses qui vous préoccupent peuvent vous aider à prendre de la distance sur ces choses. Alors donnez vous en à cœur joie.


Bien entendu je vais approfondir le sujet et si vous êtes intéressé(e), j’anime des séminaires (à Paris) sur le sujet. Pour plus d’information n’hésitez pas à m’envoyez un mail à l’adresse suivante: pjulienthibaut@gmail.com

A très vite








Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.